Comment louer un appartement sans garantie ?

Il est souvent difficile de louer un appartement sans garantie. Mais pour rassurer votre bailleur et simplifier votre entrée dans les locaux, vous pourriez opter pour des solutions parallèles en absence de garantie.

Qu’est-ce qu’une garantie ?

Ce n’est pas du tout une obligation légale d’avoir un garant pour louer. Mais certains propriétaires en font la demande et sont stricts là-dessus. Une garantie peut être une personne morale, qui s’engage auprès du propriétaire du logement, pour régler le loyer et les charges qui y sont liées en cas de défaillance du locataire. La garantie peut également être une somme ou une caution déposée auprès du propriétaire.

Que faire sans garantie ?

Plusieurs solutions s’offrent à ceux qui n’ont pas de garantir et qui désirent louer un appartement. La première option est de faire partie de ceux, qui disposent déjà de garant solide parmi leurs proches. L’autre option serait de recourir à une garantie bancaire ou institutionnelle comme visale. Il existe également certains sites internet, qui vous permettront de louer votre appartement sans aucune garantie. Ces sites servent d’intermédiaire entre le bailleur et le locataire. Vous pouvez opter pour la colocation, et partager les charges locatives avec un ami, ou un camarade de faculté si vous êtes étudiant.

Opter pour une garantie visale

La garantie visale est une caution accordée à certains locataires du parc locatif privé. Avec cette forme de garantie, en cas de difficultés de paiement, Action Logement prend le relais du locataire les 3 premières années du bail. Cette garantie est versée aux jeunes de moins de 30 ans. Pour les personnes plus âgées, lorsqu’elles se trouvent dans l’une des situations suivantes, le dispositif leur est accordé. En cas de perte d’emploi, en cas de mutation de profession au sein de la même entreprise ou d’un groupe.

La caution locative étudiant pour le logement sans garantie

Il faut également noter que l’État a créé une caution locative étudiant, pour ces étudiants en recherche de logement, et qui n’ont pas de garants. Pour en bénéficier, l’étudiant doit s’acquitter d’une caution équivalente à 1,5% du montant du loyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *